Notre actualité

Les versions 2022 de TopoCalc et PhotoSurvey sont disponibles !

11 avril, 2022 6:01

À l’occasion de la sortie des versions 2022 de TopoCalc et PhotoSurvey, et de notre solution de Mobile mapping, nous vous proposons un webinaire, mardi 17 mai à 10h, afin de découvrir toutes les nouvelles fonctionnalités implémentées !

Les versions 2022 vous proposent notamment :

  • Du côté de TopoCalc

La modification des systèmes de coordonnées géodésiques : l’implémentation existante des systèmes géodésiques a été remplacée par l’intégration des bibliothèques Open Source Proj utilisées par la majorité des logiciels. Cette modification permet de standardiser la prise en compte des CRS et d’harmoniser cette gestion avec le module PhotoSurvey.

La suppression des visées orphelines : dans le cadre de l’utilisation de l’interface Geo2Cloud, il est désormais possible de supprimer les visées lorsqu’elles ne sont plus rattachées à un objet topographique (par exemple lors de la suppression d’un objet topographique).

Cette fonctionnalité est cependant optionnelle sur le terrain, puisque la prise de points peut être rendue difficile à cause des conditions de mesures. Une option pour valider la suppression des visées orphelines a donc été ajoutée.

Le Mobile mapping par photogrammétrie : c’est la fonctionnalité majeure de cette nouvelle version. Elle consiste à synchroniser un film GoPro avec une trajectoire relevée à partir du mobile GNSS E300Pro.

Le principe du mobile mapping photogrammétrique consiste à positionner une GoPro 10 Black sous un mobile GNSS E300Pro avec centrale inertielle, grâce à un support spécialement imprimé en 3D. Le film GoPro est alors synchronisé avec la trajectoire du GNSS et cela permet de réaliser un nuage de points par photogrammétrie directement géoréférencé par la trajectoire GNSS. Vous pouvez alors afficher une trajectoire enregistrée sur le terrain dans la fenêtre dessin en mode dwg. Celle-ci s’affiche en segments de polylignes d’une épaisseur égale à la précision GNSS horizontale lors de l’enregistrement de chaque point. Les parties colorées en vert vous indiquent, quant à elles, quels segments ont été pris en compte dans le calcul de géolocalisation du nuage de points.

  • Du côté de PhotoSurvey

La gestion des calibrations et des configurations de la caméra : il est désormais possible de gérer des configurations de caméra sans toutefois l’imposer, afin de permettre aux opérateurs, selon leur expérience de pratique et leur envie d’approfondissement, d’utiliser le logiciel selon différents niveaux d’utilisation.

Dès que votre projet est ainsi associé à une configuration de caméra, il peut, après reconstruction, enrichir la base des calibrations calculées pour cette configuration. Lorsque de telles calibrations sont disponibles, PhotoSurvey est alors en mesure d’exploiter une calibration moyenne qu’il détermine. Cette calibration pourra soit servir à faciliter l’amorçage du processus de reconstruction, soit à prendre en charge l’intégralité du calcul en restant imposée de bout en bout.

Le traitement de jeux de données de photos géoréférencées : PhotoSurvey est désormais capable de prendre en charge les jeux de données dont les photographies disposent de données de géoréférencement en exploitant ces informations lors de la reconstruction. Ces données sont soit issues d’un traitement de correction RTK ou PPK, soit des simples positions brutes (non corrigées) d’un GNSS.

Le Mobile mapping ou vidéo géoréférencée RTK : en couplant une GoPro avec un GNSS E300 Pro, il est désormais possible de produire un levé vidéo immédiatement géoréférencé. PhotoSurvey se chargeant ensuite de calculer, en autonomie, la position géographique de la GoPro au temps d’extraction des trames vidéo, compte tenu de la trajectoire du GNSS, afin de modéliser un nuage de points géoréférencé !

La vidéo géoréférencée GoPro (non RTK) : PhotoSurvey propose une voie de simplification au géoréférencement du nuage. Elle consiste à exploiter les données du GNSS embarquées dans la GoPro, et qui sont multiplexées dans le flux vidéo, afin de modéliser un nuage de points géoréférencé sans prise de points de calage préalable !

… et bien d’autres évolutions à découvrir !

Place à la pratique !

Téléchargez dès à présent les versions 2022, et les release notes associées, via notre rubrique téléchargements dans votre espace client :