Créée en 1993 et pionnier des solutions logicielles sur tablette, Géopixel bénéficie aujourd’hui de plus de 20 ans de recherche et développement spécifique destiné à répondre aux multiples évolutions des métiers de la topographie et à l’ensemble des besoins de la profession.

2017

Lancement d’une nouvelle identité visuelle

Nouveau logo, nouvelles couleurs, nouveau site internet, …

2016

Géopixel s’agrandit

Et emménage dans ses nouveaux locaux.

 

Notre logiciel fonctionne aussi sur tablette 8

Une solution à un prix très attractif.

2014

Géopixel propose sa solution sur tablette 7

Une tablette au format de poche, légère et particulièrement adaptée aux contraintes des chantiers.

2013

Vente du cabinet de Géomètres Experts

L’activité se recentre pleinement sur le développement du logiciel qui s’étend peu à peu à tous les domaines de la mesure (SIG, détection, bathymétrie, …).

2002

Première tablette durcie – Une révolution dans le monde de la topographie

Géopixel innove et propose de visualiser en temps réel le plan directement sur le terrain. Ce sont les premières tablettes à écran tactile (Hamerhead), alors utilisées par l’armée américaine …

1999

Géopixel étend son offre en proposant une solution de levé d’intérieur

Un module complémentaire qui permet de construire rapidement les plans d’intérieur, de redresser les contours de périmètres et d’établir les états descriptifs de copropriétés.

1998

Géopixel innove et propose la première version carnet de son logiciel

Le logiciel se déplace sur le terrain et fonctionne sur un carnet Psion Workabout.

1997

Commercialisation des premières licences logicielles

Le logiciel ne se décline alors qu’en version bureau.

1995

Création d’un cabinet de Géomètres Experts

La version 1.0 de notre logiciel voit le jour. Elle n’est alors utilisée qu’en interne pour répondre aux besoins d’un cabinet naissant qui souhaite se montrer performant.

1993

Création de la société Géopixel

La société de services participe alors au projet de langage de description formelle avec le centre IBM de La Gaude, à la maîtrise d’oeuvre du sous-marin nucléaire stratégie « Le Triomphant » dans le secteur du traitement du signal, et développe les premiers logiciels de gestion sous Windows (EBP).